La gestion de la logistique au service de la chaîne d’approvisionnement

La logistique joue un rôle primordial pour le fonctionnement d’une entreprise. Il s’agit d’une fonction transversale qui permet d’influencer la performance de toutes les fonctions de l’entreprise. Par ailleurs, la logistique ne peut pas s’échapper de la chaîne d’approvisionnement. En effet, avoir une bonne gestion de la chaîne d’approvisionnement est une garantie de succès d’une entreprise. Elle permet de bien gérer les flux de produits, de répondre aux attentes des clients, et d’optimiser les coûts.

Qu’est-ce qu’une chaîne d’approvisionnement ?

La chaine d’approvisionnement est un processus déployé afin d’acheminer un produit d’une entreprise jusqu’à leur client. Elle englobe généralement l’achat des matières premières auprès des différents fournisseurs, la logistique, l’emballage, la préparation des colis ainsi que le transport des marchandises. De ce fait, la gestion de la chaîne d’approvisionnement est l’ensemble des moyens déployés afin d’assurer la gestion de ce processus. Le but est de proposer aux clients une livraison rapide et le meilleur service. Cela se traduit alors par des produits de meilleure qualité, livrés immédiatement et toujours disponibles. Une chaîne d’approvisionnement optimisée présente un avantage concurrentiel pour une entreprise. Même si la chaîne d’approvisionnement est parfois définie comme une simple logistique, elle représente toutefois l’intégralité des entreprises, des prestataires et des fournisseurs qui interviennent sur leurs marchandises, leurs manufactures à la vente dans les différents canaux de distribution. Généralement, l’objectif d’une chaîne d’approvisionnement est d’obtenir des produits accessibles pour les clients et avec des meilleurs prix. De ce fait, l’optimisation de la chaine d’approvisionnement est indispensable afin de la rendre plus performante. Certes, une entreprise qui a une meilleure gestion de la chaîne d’approvisionnement assure la diminution des risques de rupture et de surplus.

Comment se déroule la gestion de la chaîne d’approvisionnement ?

Le déroulement du processus de la gestion de la chaîne d’approvisionnement est divisé en quelques étapes. La première étape consiste à faire une évaluation des besoins en approvisionnement afin de répondre à toutes les demandes anticipées. Cela consiste donc à fixer les objectifs pertinents en fonction de l’évaluation de la demande. La deuxième étape consiste à choisir les fournisseurs fiables pour les matières premières. De ce fait, les fournisseurs doivent être en mesure d’approvisionner afin de répondre aux besoins de l’entreprise. Ensuite, le contrôle des activités est une étape cruciale pour assurer le management de la chaîne d’approvisionnement. Puis, la logistique englobe tous les éléments qui permettent à la chaine d’approvisionnement de se fonctionner correctement. Cela inclut donc le stockage, la distribution des produits, le transport. Ainsi, la mise en place d’un protocole pour la gestion des retours de marchandises doit être envisagée. Enfin, la collaboration et le soutien entre les acteurs impliqués sont très indispensables.

Pourquoi la gestion de la chaîne d’approvisionnement est-elle importante pour la logistique ?

D’une manière générale, avoir une bonne gestion de la chaîne d’approvisionnement a un impact direct sur la gestion de la logistique, à savoir sur la qualité des services, la rentabilité, la satisfaction des clients, la pérennité et la rentabilité. En effet, une chaîne d’approvisionnement optimisée et efficace permet de répondre aux besoins des clients. Il s’agit d’un élément indispensable et un avantage concurrentiel permettant d’améliorer le chiffre d’affaires et de réduire les coûts. Certes, la gestion de la chaîne d’approvisionnement doit être optimale. Avoir une moindre erreur peut engendrer un arrêt ou un ralentissement de l’activité. Toutefois, elle présente plusieurs avantages, à savoir la traçabilité et le contrôle du produit pendant son parcours dans la chaîne de l’approvisionnement, l’optimisation des différents coûts de distribution, de fabrication et d’approvisionnement, l’élimination des faiblesses et des erreurs qui permettent d’entrainer les gaspillages de temps, de qualité, et d’argent, l’amélioration continue des processus, et l’augmentation des qualités du service client.

Le packaging, un outil essentiel pour les entreprises
Isolation et ventilation : comment réduire ses consommations d’énergie ?