Comment se fait le traitement des eaux usées ?

traitement des eaux usées

Avant d’être réinsérées dans d’autres sources d’eaux, les eaux usées doivent être traitées préalablement. Cette épuration est primordiale pour ne pas polluer les autres bassins d’eaux. Afin de procéder au traitement, il faut d’abord les collecter par l’intermédiaire d’un réseau d’assainissement. Les eaux non traitées proviennent de plusieurs de différentes sources : les sanitaires, l’évier, les eaux de pluie, les effluents urbains… Les établissements d’épuration reçoivent l’ensemble de ces écoulements, accompagnés de débris, de détritus et d’autres déchets. Les eaux usées ne sont pas forcément d’origine domestique, mais également industrielle et agricole.

Transport et acheminement des eaux usées

Avant d’arriver à l’étape essentielle du traitement des eaux usées, les flux sont acheminés à travers des réseaux de canalisations, c’est-à-dire des collecteurs. Le transport des fluides se fait sous l’effet de la gravité et plus précisément du poids. Cependant, dans d’autres circonstances, il peut se faire par principe de refoulement. En d’autres termes, les réseaux d’écoulement sont sous pression ou dépression. Dans des cas spécifiques où les conditions de terrains ne sont pas idéales, les stations effectuent un pompage afin que le transport soit effectif. Souvent, la corrosion et l’encrassement provoquent des dégâts importants dans les réseaux. C’est pour cela que les stations mettent en place des mesures préventives. Elles effectuent ponctuellement un prétraitement des eaux usées : dégraissage, dessablage, dégrillage, etc. Sur le chemin vers les établissements de traitements, des débris et des matières corrosives peuvent contaminer les eaux. Des ouvrages et dispositifs sont alors dispersés en amont pour éviter ces contaminations. Les différents flux – pluviaux, domestique, industriel – peuvent se rencontrer et occasionner des dommages dans les réseaux. Des équipements sont installés au préalable pour anticiper ces éventualités.

Dépollution des eaux usées

Les différents traitements biologiques sur les eaux usées assurent la qualité de l’environnement dans lequel ils seront rejetés. Il existe divers éléments perturbateurs du bon déroulement du processus d’épuration des eaux, notamment les eaux pluviales. La pluie provoquée par les orages entraine une augmentation soudaine du débit et du volume de flux à traiter. Les stations se retrouvent alors vite submerger et les bassins de traitements sont inondés. Il est donc essentiel d’installer des bassins de retenues ou d’infiltration afin de faciliter la régulation du débit vers les stations. Les bassins de décantation permettent de séparer les particules solides et prévenir contre la prolifération de bactéries dans les eaux. Les spécialistes dans le domaine mettent en place des fossés ou des chaussées drainantes pour retenir les arrivées d’eaux en excès dans les réseaux. Les zones de rejets végétalisées permettent de limiter la présence de déchets : organiques, chimiques, pharmaceutiques… Elles participent à la préservation de la biodiversité et l’environnement. Le traitement des eaux usées produit des tonnes de boue qui seront réutilisées dans l’agriculture ou incinérées.

Qualité du traitement des eaux usées

Depuis l’acheminement des eaux usées jusqu’à leurs rejets dans un milieu naturel, plusieurs équipes de techniciens interviennent tout le long du processus. Il s’agit notamment de professionnels (chercheurs, chimistes, informaticiens, mécaniciens, biologistes…) dans un domaine spécifique. Les réseaux de décontamination des eaux usées deviennent de plus en plus complexes avec le temps. Un haut niveau d’expertise et d’expérience dans le milieu. Travailler dans une station de traitement des eaux usées nécessite plusieurs compétences dans différents domaines : ingénieries, hydraulique, chimie, biologie, électronique, mécanique… Les dispositifs et les installations exigent un niveau de sécurité optimale ou beaucoup de rigueur. Chaque année, les centres de recherches trouvent des innovations à apporter aux installations et aux procédés de traitement des eaux usées. L’objectif est d’arriver à limiter les impacts environnementaux et optimiser le processus d’assainissement des eaux. Les recherches s’orientent également vers la diminution des émanations putrides et l’élimination des déchets résultant du traitement.

Comment entretenir un lombricomposteur ?
Pourquoi opter pour la peinture écologique ?