Une maison « passive » comment ça fonctionne ?

Dans le contexte actuel de développement durable et dans le souci de préserver la nature, l’utilisation optimale des sources d’énergie, surtout celles non renouvelables est toujours mis sur le tapis. Dans le souci de toujours consommer moins d’énergie, le concept de maisons passives a été créé.

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Une maison passive est une maison écologique qui ne consomme que très peu d’énergie grâce aux nouvelles installations dont elle est équipée. L’apport du soleil et l’isolation sont optimisés afin qu’elle consomme le minimum en chauffage. Une maison passive est donc conçue de manière à être à peu près autonome, et ne consomme que très peu d’énergie pour chauffage.

Une maison est dite passive quand elle n’a besoin que de 15 kWh/m²/an maximum d’énergie, ne consomme que 120 kWh/m²/an maximum d’énergie primaire, et 60 kWh/m²/an en énergie renouvelable, que l’étanchéité à l’air soit inférieur à 0,6/h et qu’il n’y ait qu’une surchauffe limitée.

Comment avoir une maison passive ?

Pour avoir une maison passive, il faut investir dans quelques infrastructures comme de grandes ouvertures (portes, fenêtres, …), avec une certaine norme afin d’optimiser l’apport calorifique du soleil. Il faut aussi investir dans une isolation plus que renforcée, et dans un système de ventilation à double flux.

Les vieilles constructions peuvent être rénovées. Elles deviendront passives en réunissant les critères techniques requis (dépenses énergétiques, étanchéité, surchauffe).

Comment fonctionne une maison passive ?

Afin d’optimiser l’apport du soleil, un système d’isolation performant : élément-clé dans une maison passive est mis en place.  Cela permet de garder la chaleur à l’intérieur pendant l’hiver, et de faire en sorte qu’elle reste à l’extérieur pendant l’été.

L’utilisation du triple vitrage, ou de fenêtre de très haute qualité joue aussi. En effet, le triple vitrage est un bon début, mais l’isolation de tous les pans y afférents comme les montants est une nécessité afin de rendre la maison étanche et ainsi empêcher l’entrée de l’air froid. L’étanchéité est donc un autre élément-clé afin de rendre une maison passive. En effet, il ne faut pas que l’air (froid) trouve un moyen de s’infiltrer dans la maison.

La maison passive utilise comme moyen de se ressourcer en air frais une ventilation à double flux. Au lieu de faire entrer l’air nouveau et de faire sortir l’air chargé en CO2 par deux entrées différentes, le système à double flux fait entrer l’air propre et sortir l’air chargé de C02 par la même entrée afin qu’il y ait un transfert de chaleur et ainsi une économie d’énergie de chauffage.

Un toit végétalisé a-t-il un intérêt écologique ?
Cheminée ou poêle à bois : le match économique et écologique