La domotique peut-elle nous faire faire des économies d’énergie ?

Il fut un temps où la domotique n’était considérée que comme un luxe, une technologie dédiée aux riches, comme l’ouverture automatique du portail, l’allumage d’une lampe en tapant des mains, etc. Pour information, le mot domotique est formé par la combinaison de « domus » qui veut dire maison en latin, et informatique. Aujourd’hui, il se trouve qu’elle peut grandement participer aux économies d’énergie d’une maison. On parle alors d’économie d’énergie domotique. Mais comment ?

La domotique pour maîtriser sa consommation d’énergie

Ainsi, la domotique permet de gérer les différents appareils et systèmes au sein de sa maison, grâce à une interface connectée. Pour faire simple, imaginez-vous en train de régler un réveil. Celui-ci va alors se déclencher à l’heure voulue, et s’arrêter le moment venu. De la même manière, grâce à la domotique, vous pourrez paramétrer de nombreuses fonctionnalités de votre maison, comme l’allumage et/ou l’arrêt automatique du chauffage, à telle ou telle heure.

Pour rester sur l’exemple du chauffage, la domotique permet aussi, grâce à des capteurs, de couper automatiquement le chauffage lorsqu’une fenêtre est ouverte. Elle permet également de choisir différentes températures d’une pièce à une autre. Par exemple, vous estimez qu’une chambre à coucher n’a pas besoin d’être chauffée à la même température que le séjour, ou que ce dernier n’a pas besoin d’être chauffé lorsque tout le monde dort. Elle est aussi capable de couper le chauffage, le chauffe-eau, les appareils en veille, etc., lorsque la maison est vide. Cela fait alors place à d’importantes économies sur la facture d’électricité.

Plusieurs options au choix

Les possibilités offertes par la domotique sont innombrables. Cela peut aller de la simple gestion de la lumière – pour éteindre automatiquement les lampes lorsqu’il n’y a plus personne dans la pièce, pour augmenter ou diminuer la luminosité – à la gestion de toute la maison (volets électriques, lumières, chauffage et/ou climatisation, sécurité, portail, système d’arrosage, appareils électriques et électroménagers, etc.).

Des subventions pour inciter la population

Les chiffres sont très intéressants : la domotique permettrait d’économiser 25 à 30% sur la consommation en énergie d’une maison. Elle vous permet aussi d’avoir un aperçu en temps réel de la consommation (grâce à des appareils connectés) et ainsi d’identifier les postes de dépenses les plus importants, afin d’y remédier. Par exemple, le chauffe-eau continue à fonctionner alors que tout le monde a déjà pris son bain (ou sa douche).

Il est alors évident que la domotique peut énormément participer aux économies d’énergie, ce qui a aussi un certain impact sur l’environnement. D’ailleurs, le Grenelle de l’Environnement incite la population à se tourner vers la domotique, l’Agence nationale pour l’Habitat ainsi que certaines collectivités locales offrent des subventions, etc.

Un toit végétalisé a-t-il un intérêt écologique ?
Une maison « passive » comment ça fonctionne ?